KANDINSKY, L’ÉNIGME DU PREMIER TABLEAU ABSTRAIT
Andréi Nakov

Cracovie 2015 

200 × 257 mm, 248 pages

86 illustrations couleur et n&b

reliure cartonnée

ISBN 978-83-89831-26-2

Peint à Munich en 1911 Tableau avec cercle est le premier tableau abstrait de Kandinsky et non moins dans l’histoire de l’art moderne. Pourtant cette oeuvre fut de longues décennies durant une énigme pour l’histoire de l’art et non moins pour l’artiste à qui la réalisation de cette peinture a posé des problèmes complexes.

 

Laissée « en dépôt » à Moscou en décembre 1921 lors du départ de Kandinsky pour Berlin, l’œuvre disparaît par la suite dans les oubliettes de l’histoire. Kandinsky n’arrive pas à obtenir de Russie même une photographie de cette peinture qui de cette façon est réduite au silence. En raison de la censure culturelle exercée par le régime soviétique elle disparaît de l’horizon de l’histoire. A la fin des années soixante dix bien après la mort de l’artiste elle est redécouverte en URSS et présentée en public seulement en 1989. Pourtant, à ce jour cette œuvre capitale dans l’histoire de l’art moderne, n’a pas bénéficiée d’une étude exhaustive et de ce fait n’occupe non plus la place qui lui revient dans notre Panthéon culturel.

 

Au delà d’une interprétation novatrice ce livre dévoile les multiples niveaux de censure dont la première abstraction a souffert à l’époque de sa création et probablement souffre encore. Tableau avec cercle est interprété par Andréi Nakov avec un regard neuf et à l’aide de documents inédits concernant les circonstances de sa réalisation de même que ses sources culturelles. Résultat d’une recherche autant exhaustive qu’exemplaire ce texte permet d’appréhender le contexte culturel de l’époque et d’accéder à l’essence de l’esthétique kandinskienne.

 

 

 

Historien de l’art de culture française, Andréi Nakov a organisé depuis une quarantaine d’années des expositions muséales de première importance (Berlin 1977, Londres 1984, Tokyo 1989, Madrid 1980 et autres). A partir du début des années soixante dix il a publié en français, en allemand, en anglais et dans bien d’autres langues de nombreux textes sur dada, le constructivisme, les suprématisme et l’art abstrait en général, de même que des études de nature théorique. Ses ouvrages sur Malevitch (Catalogue raisonné, Paris 2002 et Malewicz, le peintre absolu monographie en 4 volumes, publiée Thalia Edition également à Paris en 2007,version anglaise par Lund Humphries, Londres 2010) constituent aujourd’hui des références.

 

http://www.andrei-nakov.org/fr/index.html

 

 

TABLE DES MATIÈRES
I N T R O D U C T I O N


AVANT LIRE : DE L’INTÉRÊT D’UN SUJET CENSURÉ...............................9


C H A P I T R E 1
LE PREMIER TABLEAU ABSTRAIT DE KANDINSKY :
AU DELÀ DES LÉGENDES.........................................................................19
Les difficultés d’une adoption.....................................................27
L’adoption accomplie...................................................................34
La dévotion de Nina Kandinsky....................................................45
La création est une explosion...................................................... 48
La première exposition du premier tableau abstrait..................51


C H A P I T R E 2
DIONYSOS CONTRE APOLLON.................................................................61
Les rapports avec l’Union de la Jeunesse
pétersbourgeoise..........................................................................63
« A cette époque, tout le monde lisait Blavatsky… » .....................77
Vers un nouveau Laocoon?........................................................... 80
« La religion de la musique »......................................................... 82
L’inconscient – moteur d’une création douloureuse...................99


C H A P I T R E 3
LA GESTATION DE LA PREMIÈRE PEINTURE ABSTRAITE....................105
« Invisibles dans leurs vies limpides, les solitaires… »..............120
« Renoncer aux formes conventionnelles du Beau »................. 126
« Un rayon projeté vers l’avenir »...............................................127
« L’irruption des formes »...........................................................140
« En art, ce qui est voilé, est plus fort »......................................158
« De la difficulté qu’avait le serpent qui n’arrivait pas
à ramper hors de sa vieille peau »........................................... 167


C H A P I T R E 4
« MERVEILLEUX EST LE CERCLE ».......................................................171
« La synthèse des plus grandes oppositions ».......................... 180
Post-scriptum : dans le labyrinthe des symboles.................... 195


A N N E X E
« Le carré ! Le Carré de Malewicz… » :
Correspondance échangée en 1936 par
Kandinsky et Alfred Barr..........................................................207
Bibliographie sélective........................................................................... 231
Liste des illustrations.............................................................................239
Index.......................................................................................................243